Le g@rage Renault

forum d'entraide pour la réparation de votre Renault
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dépôt de bilan et accord avec Fiat pour Chrysler

Aller en bas 
AuteurMessage
john

avatar

Messages : 577
Date d'inscription : 01/09/2008
Age : 30
Localisation : Valence

MessageSujet: Dépôt de bilan et accord avec Fiat pour Chrysler   Ven 1 Mai - 13:39

La décision est prise et sera officiellement annoncée dans quelques minutes par Barack Obama: Chrysler va déposer son bilan.



En négociations avec les créditeurs de la firme automobile, le gouvernement américain n'est pas parvenu à dégager un accord permettant d'éviter la mise sous chapitre 11 devenant irrémédiable pour protèger Chrysler de ses créditeurs. L'Etat américain avait proposé de verser directement 2.25 milliards de dollars aux créanciers en contrepartie de l'abandon des 6.9 milliards que leur devait effectivement Chrysler. Proposition refusée qui conduit forcément au dépôt de bilan de la firme américaine par ailleurs en négociations avancées avec Fiat.

La deadline pour signer l'accord est fixé théoriquement à ce soir et le choix de la mise en faillite est en fait une décision qui doit aider à la signature de ce deal. En effet, pour que Chrysler soit "attractif" pour Fiat, il faut rendre l'entreprise pérenne. Ceci passait par un accord avec le syndicats UAW qui est désormais effectif depuis qu'il a été ratifié par la base hier (les 55% que détiendrait le syndicat ne voudrait pas dire qu'il a le contrôle de la firme selon les dernières informations parues). Il fallait aussi retirer l'épée de Damoclès que tenait les créditeurs au dessus de la tête Chrysler, ce que va permettre la mise sous chapitre 11. Et enfin, il fallait l'aide financière de certaines autorités, ce qui est acquis avec l'investissement promis du Canada et de l'Ontario si un deal avec Fiat est signé.

Bref, plus rien n'empêche la signature du partenariat entre Chrysler et Fiat, accord qui serait déjà paraphé selon les médias italiens qui en ont déjà fait leur Une.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waterjet.lx10.net
john

avatar

Messages : 577
Date d'inscription : 01/09/2008
Age : 30
Localisation : Valence

MessageSujet: Re: Dépôt de bilan et accord avec Fiat pour Chrysler   Lun 4 Mai - 13:35

Fiat ne s'arrête pas à Chrysler. En effet, Sergio Marchionne, le patron de Fiat, a déclaré, quelques heures après avoir signé avec les américain, vouloir trouver un accord avec Opel :
"Maintenant, nous devons nous concentrer sur Opel. C'est le partenaire idéal"



Avec l'équipementier Magna, Fiat est le candidat le plus sérieux pour nouer une association avec la marque Opel que General Motors entend "libérer" d'ici quelques mois. C'est donc un ménage à trois qu'entend réaliser Sergio Marchionne qui a précisé qu'il était attaché à maintenir la présence du groupe en Italie.

Pour l'instant, il n'y a que Fiat qui se soit réellement engagé dans cette stratégie de concentration qui doit selon Marchionne, renforcer le groupe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waterjet.lx10.net
john

avatar

Messages : 577
Date d'inscription : 01/09/2008
Age : 30
Localisation : Valence

MessageSujet: Re: Dépôt de bilan et accord avec Fiat pour Chrysler   Mer 27 Mai - 19:52

Ca se passe plutôt bien pour Crysler !

Chrysler pourrait, en effet, renaître de ses cendres grâce à Fiat d’ici peu, si tout ce qui a été conclu fonctionne. La crise, qui a tant fait mal aux constructeurs automobiles américains, pourrait ici revoir naître un des Big Three.

En effet, mercredi, a débuté une audience cruciale pour le constructeur américain Chrysler. Enfin, à l’issue de celle-ci, le groupe Chrysler connaîtra la validation ou non de son plan de restructuration. Le juge Arthur Gonzalez, en charge du dossier, a ouvert cet auditoire devant une salle comble remplie de journalistes ainsi que des parties prenantes dans le redressement judiciaire.

Il devait trancher sur le plan de redressement piloté par l’Etat fédéral, qui prévoit une reprise des actifs sains du groupe par un consortium structuré autour du constructeur italien Fiat. La durée de l’audience est incertaine, alors que, selon une source judiciaire proche de Chrysler, “quelques points doivent être abordés avant le vote de la motion” en tant que telle.

Ayant saisi le régime des faillites le 30 Avril, Chrysler pourrait sortir de son calvaire avant même la fin des 60 jours prévus par la procédure accélérée de redressement judiciaire. Selon un document transmis à la justice par le Trésor américain, l’opération pourrait être conclue avant vendredi, marquant le lancement du “nouveau Chrysler”. Ce redressement judiciaire très rapide pourrait néanmoins être freiné si certaines parties prenantes faisaient appel de la décision.

Ce “nouveau Chrysler”, émanant de la faillite, sera entre les mains d’un consortium détenu à 20% dans un premier temps par Fiat (35% à terme), tandis qu’un fonds social à gestion syndicale détiendra 55% du capital, et les gouvernements américain et canadien conjointement 10%.

Espérons que ce grand groupe automobile puisse émerger et ainsi relancer un constructeur automobile si réputé dans une crise qui n’en finit plus de faire des victimes. Qu’en sera-t-il de GM ? Souhaitons également une fin heureuse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waterjet.lx10.net
john

avatar

Messages : 577
Date d'inscription : 01/09/2008
Age : 30
Localisation : Valence

MessageSujet: Re: Dépôt de bilan et accord avec Fiat pour Chrysler   Dim 31 Mai - 16:21

L'appétit de Sergio Marchionne est gargantuesque !

Après Chrysler, probablement Opel, le patron de Fiat va tenter d'acquérir Saab !
La ministre suédoise des entreprises Maud Olofsson, le confirme:
"Nous pouvons confirmer que Fiat est l'une des parties avec lesquelles le gouvernement est en contact concernant la vente de Saab."

Actuellement, il y aurait 3 repreneurs, mais on ne connaît pas le nom des autres candidats.
Bref, Fiat semble vouloir racheter toutes les activités de General Motors en Europe.
Sommes-nous en train d'assister à a la naissance d'un géant de l'automobile ?

General Motors doit de toute façon donner son feu vert à toutes ces acquisitions. Seulement, si la mise en faillite du constructeur américain se confirme, il pourrait être plus aisé de reprendre chaque partie indépendamment, et ça, Sergio Marchionne le sait bien !

Espérons simplement que le "coût" humain de ces différentes reprises ne soit pas trop lourd.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waterjet.lx10.net
john

avatar

Messages : 577
Date d'inscription : 01/09/2008
Age : 30
Localisation : Valence

MessageSujet: Re: Dépôt de bilan et accord avec Fiat pour Chrysler   Mar 2 Juin - 16:10

Fiat a certes un gros appétit mais on ne lui donne pas tout non plus. En effet, General Motors a choisi de céder Opel à Magna plutôt qu'à Fiat, pourtant parti premier dans la course.



C'est donc l'offre de Magna soutenue par la banque russe à capitaux publics Sberbank ainsi que par un partenariat industriel avec le constructeur russe GAZ qui obtenu les faveurs des stratèges de GM mais aussi du gouvernement allemand, acteur clef dans l'affaire.

Rappelons en effet qu'Opel fait travailler 50.000 personnes en Europe, dont près de 26.000 rien qu'en Allemagne. A quatre mois d'élections législatives, l'administration Merkel devait donc prendre le dossier à bras-le-corps.

Peer Steinbrück, ministre des finances, a ainsi avoué : Le point central est que nous avons un intérêt très fort à maintenir les emplois sur les quatre usines d'Opel en Allemagne".

C'est sans doute cet argument qui a pesé dans la balance. Si Magna n'avait jamais caché ses intentions de supprimer plusieurs milliers d'emplois en Europe tout comme Fiat, autre candidat à la reprise, l'équipementier canadien, contrairement au constructeur italien, avait précisé que les réductions d'effectifs sur le sol allemand seraient limitées.

A noter que GM resterait actionnaire minoritaire à hauteur de 35 % du manufacturier au Blitz. Magna prendrait 20 % du capital, Sberbank 35 %, les 10 % restants étant attribués aux salariés du constructeur allemand.

Magna fera donc office de porte-drapeau mais c'est bien le marché russe via l'investisseur Sberbank qui devrait constituer l'axe central du plan de reprise. Siegfried Wolf, coprésident de l'équipementier canadien, a ainsi précisé : "Nous pensons que l'économie russe rebondira, offrant à Magna un véritable potentiel".

Source : www.turbo.fr


Dernière édition par john le Mar 2 Juin - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waterjet.lx10.net
john

avatar

Messages : 577
Date d'inscription : 01/09/2008
Age : 30
Localisation : Valence

MessageSujet: Re: Dépôt de bilan et accord avec Fiat pour Chrysler   Mar 2 Juin - 16:12

Mais sinon du côté de Chrysler tout se passe bien.
Le Tribunal des faillites des Etats-Unis vient d'approuver la demande de transfert de la quasi-totalité des activités de Chrysler LLC à Chrysler Group LLC, la nouvelle entité composée d’une alliance avec Fiat SpA.

Robert L. Nardelli, encore Président du conseil d’administration et PDG de Chrysler LLC, peut souffler après l'accord donné aujourd'hui 1er juin 2009 par le Tribunal des Faillites américain. Désormais, outre les Etats-Unis, toutes les activités au Mexique, au Canada et à l’international seront transférées dans le nouveau Groupe Chrysler.

« Fort de cet accord, le nouveau Groupe Chrysler est créé et peut se préparer à devenir une entreprise solide forgée avec Fiat (...) Chrysler Group va pouvoir démarrer très bientôt ses activités dotée d’avantages stratégiques significatifs, à l’instar de la structure des salaires et des prestations pour les employés actifs et retraités désormais compétitive avec les constructeurs concurrents ; une réduction de la dette et des charges d’intérêts ; la liquidation des actifs non-rentables ; un réseau de distribution rationalisé et plus efficace ; des accords sains avec nos fournisseurs (...) La nouvelle Société et ses clients, employés et fournisseurs peuvent redémarrer d’une page blanche.» vient ainsi d'indiquer celui qui quittera Chrysler dans quelques semaines pour rejoindre Cerberus Capital Management en tant que Consultant, dès que la transaction sera entièrement achevée.

L’alliance entre Fiat et Chrysler devrait permettre une nouvelle coopération technologique et d'accéder à un réseau de distribution global plus fort. De fait, les marques Jeep®, Dodge et Chrysler ainsi que des pièces détachées sous la marque Mopar® sont directement concernées par cette fusion. Mais aller jusqu'à affirmer que cette alliance permettra aux citadines et autres véhicules écologiques d'effacer rapidement des routes nord-américaines les mastodontes dotés de V8, on ne s'y risquera pas...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waterjet.lx10.net
john

avatar

Messages : 577
Date d'inscription : 01/09/2008
Age : 30
Localisation : Valence

MessageSujet: Re: Dépôt de bilan et accord avec Fiat pour Chrysler   Jeu 4 Juin - 15:14

Pour ce qui est du rachat de Opel par Magna, Magna ne pourra pas en vendre en Chine ni aux USA.

C'est le PDG de Magna qui l'a confirmé : l'accord sur la prise de contrôle de 65% d'Opel contient quelques clauses particulières. GM qui vend des Opel rebadgées Saturn aux USA et des Opel rebadgées Buick en Chine interdit au repreneur d'investir ces marchés qui seront les têtes de pont du nouveau GM (les derniers chiffres de vente montreraient d'ailleurs que General Motors vend plus en Chine qu'aux USA !)

Le PDG de Magna n'est pas opposé à cet alinéa du contrat (son marché cible étant spécialement la Russie après l'Europe), il précise que GM possèdera toujours 35% d'Opel, ce qui lui laisse l'espoir de pouvoir les faire changer d'avis dans un futur proche lorsque l'arrivée sur ces marchés représentera un plus économique indéniable.

Selon Magna, Opel/Vauxhall devrait redevenir profitable dès 2013. Stronach a réaffirmé que Magna ne s'interessait pas à Saab, ni à Saturn, qui utilisent des plateformes communes avec Opel. L'objectif est plutôt de construire en Amérique du Nord une usine capable de produire des véhicules électriques d'ici 3 ans.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waterjet.lx10.net
john

avatar

Messages : 577
Date d'inscription : 01/09/2008
Age : 30
Localisation : Valence

MessageSujet: Re: Dépôt de bilan et accord avec Fiat pour Chrysler   Lun 8 Juin - 13:05

Côté Chrysler maintenant :

Des fonds de pension de l'Etat de l'Indiana (centre-nord des Etats-Unis) ont déposé un recours devant la Cour suprême pour tenter de bloquer la vente du constructeur automobile Chrysler à l'italien Fiat, a rapporté dimanche le Wall Street Journal.
Selon le journal, le recours en référé a été déposé peu avant minuit samedi, dans le sillage de la décision de la Cour d'appel de New York qui a confirmé vendredi la vente des principaux actifs de Chrysler à un groupe de repreneurs structurés autour de Fiat.

Ce type de recours suspensifs sont rarement accordés par la Cour suprême, a noté le WSJ. Mais s'il était approuvé, l'accord avec Fiat pourrait être retardé pendant des semaines voire des mois notamment parce que la période de suspension permettrait aux fonds de pension de préparer un recours sur le fond devant la Cour suprême.

Les fonds de l'Indiana jugent l'opération Chrysler avec Fiat anticonstitutionnelle car ils estiment qu'elle favorise les grands créanciers aux dépens des petits.
Les fonds arguent également d'une utilisation abusive par le ministère du Trésor de la loi adoptée par le Congrès pour la restructuration des activités en crise, afin de financer la restructuration de Chrysler.
La Cour d'appel avait déjà été saisie par ces trois fonds de l'Indiana qui détiennent pour 42 millions de dollars d'obligations Chrysler.

Le "nouveau Chrysler" qui sortira du processus judiciaire sera détenu par un consortium mené par Fiat, qui en possédera 20% (35% à terme). Les Etats américain et canadien détiendront 10%, et un fonds à gestion syndicale 55% (AFP).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waterjet.lx10.net
john

avatar

Messages : 577
Date d'inscription : 01/09/2008
Age : 30
Localisation : Valence

MessageSujet: Re: Dépôt de bilan et accord avec Fiat pour Chrysler   Mar 9 Juin - 15:33

La Cour suprême américaine a décidé de geler la cession de Chrysler à Fiat.

La plus haute juridiction des États-Unis a en effet donné droit au recours de trois fonds de pension de l'État de l'Indiana qui s'estimaient lésés par les conditions de cette vente. Elle a donc suspendu pour une durée indéfinie l'opération de rachat du groupe américain par le constructeur italien.

Ces fonds de pension qui représentent quelque 100.000 fonctionnaires des forces de police, enseignants et membres de leurs familles, ont réclamé le gel de la vente des actifs de Chrysler à Fiat, jugeant notamment "inéquitable" le traitement des créanciers.

Selon un porte-parole, Fiat s'estime toujours engagé même après le 15 Juin, date à laquelle il est habilité à se retirer du processus de rachat si le plan de reprise n'est pas validé.

Source : www.turbo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waterjet.lx10.net
john

avatar

Messages : 577
Date d'inscription : 01/09/2008
Age : 30
Localisation : Valence

MessageSujet: Re: Dépôt de bilan et accord avec Fiat pour Chrysler   Mer 10 Juin - 16:07

Le recours déposé par plusieurs fonds de pension de l’Indiana dans l’invalidation de la reprise de Chrysler par le constructeur italien Fiat n’aura pas pesé longtemps. Entre l’annonce de cette requête et la décision finale de la cour suprême quelques heures seulement auront passé. La plus haute instance judiciaire des USA a en effet balayé ce recours ouvrant définitivement la voie au mariage entre Chrysler et Fiat. Cette fois, c’est officiel : la cession de Chrysler est approuvée.

Les plaignants qui contestaient la constitutionnalité de l’opération ont été déboutés par la cour suprême. Selon la plus haute instance judiciaire des USA, les circonstances de ce recours “ne se justifiaient pas” et que les plaignants “ne remplissaient pas les conditions légales” pour s’opposer.

Cette décision rendue ferme la porte à un nouveau recours potentiel. Et donc, officialise la cession définitive de Chrylser à Fiat. La cours suprême n’a pas tardé à rendre sa décision alors même que chez Fiat et Chrysler on craignait de voir le dossier s’enliser durablement ou, au pire, voir la liquidation de Chrysler prononcée entraînant la suppression de 38 000 emplois. Ainsi donc le nouveau Chrysler sera détenu à hauteur de 20 % par Fiat (puis à hauteur de 35 % ultérieurement et une option de prise de contrôle majoritaire à l’horizon 2013), à hauteur de 10 % par les États canadiens et américains et à hauteur de 55 % par l’UAW. A Fiat désormais d’accélérer sa politique industrielle faisant partager au constructeur US ses modèles plus petits et économes en carburant. Le renouveau de Chrysler est engagé officiellement. Les ambitions planétaires et le développement de Fiat également.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waterjet.lx10.net
john

avatar

Messages : 577
Date d'inscription : 01/09/2008
Age : 30
Localisation : Valence

MessageSujet: Re: Dépôt de bilan et accord avec Fiat pour Chrysler   Jeu 11 Juin - 16:25

Quelques heures à peine après le déblocage de la cession des actifs de Chrysler par la Cour Suprême, la nouvelle organisation se met en place, avec comme prévu Sergio Marchionne à sa tête.



Chrysler LLC devient donc Chrysler Group LLC, détenu par Fiat, le fonds de santé et de retraite de l’UAW et les gouvernements des Etats-Unis et du Canada. Ces entités seront représentées au conseil d’administration, qui sera dirigé par Robert Kidder, ex-Président de Duracell (en photo ci-dessus aux côtés de Sergio Marchionne, et donc à droite).

Au niveau opérationnel, c’est Sergio Marchionne qui devient le nouveau Directeur Général (CEO) de Chrysler, tout en conservant ses fonctions chez Fiat. Il sera assisté de près par Jim Press, qui devient Directeur Général délégué (Deputy CEO). Jim Press était jusqu’à présent Vice-Chairman et Président.

Pour remettre Chrysler sur les rails, Sergio Marchionne commence par revoir l’organisation de l’entreprise, en la calquant sur celle de Fiat. On retrouve ainsi une gestion globale par marques, avec des fonctions transversales pour les opérations industrielles, commerciales et fonctions support. Le but est de renforcer les quatre marques du groupe : Chrysler, Dodge, Jeep et Mopar.

Fiat ne commet toutefois pas l’erreur de changer totalement les personnes en place par des parachutages en provenance d’Italie. Ainsi la plupart des nouveaux dirigeants sont issus de Chrysler. Peter Fong sera en charge de la marque Chrysler, ainsi que des ventes pour l’ensemble des marques. Michael Manley sera chargé de la marque Jeep, et conserve parallèlement la gestion du plan produit global. Michael Accavitti est chargé de la marque Dodge, mais aussi de l’ensemble des opérations de Marketing. La marque d’accessoires Mopar est confiée à Pietro Gorlier, transfuge de Fiat / Case New Holland, et sera également chargé des questions de services aux clients.

La réorganisation touche toutes les branches de l’entreprise, avec la nominations de nouveaux dirigeants pour les domaines industriels, financiers, informatiques… mais bien peu issus du sérail Fiat. Concernant le design, Ralph Gilles est maintenu dans ses fonctions.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waterjet.lx10.net
john

avatar

Messages : 577
Date d'inscription : 01/09/2008
Age : 30
Localisation : Valence

MessageSujet: Re: Dépôt de bilan et accord avec Fiat pour Chrysler   Ven 26 Juin - 3:27

Pour Opel et Magna

Si le projet Magna/Sberbank est celui qui a reçu le droit de négocier le rachat d'Opel, la finalisation du processus de cession est loin d'être terminé. Beaucoup de détails doivent encore être discuté d'ici la fin de l'année et dans l'intervalle beaucoup de choses peuvent changer. Car ce qui est pressenti depuis plusieurs jours se vérifie : GM a pris conscience qu'Opel pouvait intéresser d'autres acheteurs susceptibles de mettre un peu plus d'argent sur la table.

Ainsi, alors que les discussions entre GM et Magna semblent rencontrer quelques difficultés, on apprend que General Motors a ouvert des discussions avec d'autres acheteurs potentiels. L'opération qui a "subtilement" filtré dans les médias vise à mettre la pression sur Magna qui semble avoir quelques revendications auxquelles GM refuse de céder.

On chercherait à faire monter les enchères chez GM qu'on ne s'y prendrait pas autrement. Pour rendre crédible ces informations, GM a autorisé le constructeur chinois BAIC, mais aussi le fond d'investissement Ripplewood (RHJ International), recalés au premier examen, à venir examiner de près les livres de compte du constructeur de Rüsselsheim. Le discours est clair :
"Tous les intéressés ont le même droit à l'information. La lettre d'intention signée avec Magna et Sberbank n'a rien de contractuelle et nous discutons encore avec d'autres offrants."

Ceci confirme donc ce que les responsables de Fiat, toujours sur le coup, ont déjà affirmé il y a quelques jours.

Toutefois, le syndicat IG Metall qui était favorable au projet Magna vient de critiquer ouvertement le déroulé des négociations avec le canadien affirmant que les discussions ne se passent plus au niveau européen (et donc avec le patron Europe Carl Peter Forster) mais avec la maison mère aux USA. Pour les syndicats qui espèrent encore qu'un accord soit trouvé d'ici le 15 juillet, il est impensable que le futur d'Opel soit discuté sans la présence du "vrai" patron de la société car ils suspectent désormais Magna de vouloir faire des coupes dans les effectifs beaucoup plus larges qu'à l'origine. Jusque là, l'équipementier avait annoncé vouloir supprimer 10.000 emplois, dont 2.500 dans le pays.

Le futur d'Opel n'est pas encore assuré, c'est bien la seule certitude qui existe en ce moment dans ce dossier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waterjet.lx10.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dépôt de bilan et accord avec Fiat pour Chrysler   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dépôt de bilan et accord avec Fiat pour Chrysler
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le g@rage Renault :: Le hall d'entrée :: Généralités-News-
Sauter vers: